Archives de
Étiquette : la belle vie

Détox digital

Détox digital

Une impression de passer à côté de pas mal de chose qui nous entoure m’a poussé à lâcher mon smartphone et mon ordinateur. J’écris c’est ligne dans le train …. alors je vais profiter du paysage et je continuerais tranquillement la suite de cet article plus tard pour profiter du paysage, regarder les gens qui m’entoure, prendre le temps de me déplacer, sans me concentrer à autre chose… A plus donc…

Je reprends donc ce brouillon d’article là ou je l’avais laissé… par chance il n’a pas bougé, lui.

J’ai longtemps réfléchi sur cet article, moi l’inconditionnel du smartphone , professionnel du contact, écrivain à mes heures et fervent videur de batterie. Comment pourrais-je diminuer mon utilisation d’outil électronique et rester heureux. Ben facilement en fait. Il suffit d’un peu de discipline et de techniques simples pour diminuer ses heures sur la toile et réduire l’intense utilisation de son smartphone.

Pour mon smartphone. J’ai tout d’abord enlevé tous les raccourcis de mon écran d’accueil. Sauf quelques un comme Shazam, mon réveil, ma musique, prise de note rapide et mes contacts. Le reste est bien rangé dans l’interface du menu. Je n’ai donc plus le réflexe de consulter tel ou telle application par pur habitude ou regarder sans cesse si on m’a écrit un SMS ou un email. Le simple fait de mettre en place cette technique m’a petit à petit habitué à utiliser différemment mon smartphone. C’est à dire seulement quand j’en avais vraiment besoin. J’ai aussi tout simplement supprimé les synchros et mises à jour. C’est moi qui décide où et quand je fais cela. Et puis plus simplement je m’habitue de temps en temps à sortir sans. Une ballade ou juste allez acheter mon pain, je ne prends plus mon smartphonne.

En ce qui concerne internet. Un peu plus dure à se purger… on à une fréquence hallucinante à se balader sur la toile pour pas grand-chose. À faire des recherches inutiles ou bêtes. Alors je groupe. Je consulte et traite mes mails à heures fixes. Je fais plusieurs recherches en même temps après les avoirs écrites quelques part. Je perds du temps à lire des conneries de temps à temps, mais quand je l’ai décidé. Un très bon moyen de mettre cela en place fut d’allez m’isoler quelques jours dans un endroit de France ou je ne captais pas (oui oui cela existe). J’ai aussi été m’isoler aux Philippines c’était plus chouette j’avoue. En tout cas ces périodes de diète et de sevrage m’ont permis de relativiser et de revoir ma consommation digitale.

Je vous souhaite à vous aussi de vous offrir du temps sans la technologie. J’en suis fan et un utilisateur heureux. Mais soyez rassuré, cela fait du bien, de temps à autre, de se couper de ses produits chronophages. Faites-en des alliés, des partenaires, n’en devenez pas esclave.

Avec joie,

Apprendre à être utile

Apprendre à être utile

À quoi je sers ou qui je sers en fait ? Pourquoi je ferais quelque chose qui serait utile à la société si j’étais rentier… et si demain je n’avais plus besoin de travailler, que ferais je de tout ce temps, de mon temps, de ma vie ?

Rêve de bien d’utopistes et réalité pour des millions de gens : Avoir du temps et de l’argent pour se consacrer à ce que nous aimons le plus, sa passion, ses loisirs, ses proches, ou sois. La vie vaudrait-elle le coup d’être vécus aurait-elle la même saveur si on ne la partage pas. Je pense que c’est lorsque nous apportons de la valeur aux autres, au monde, que nous nous enrichissons le plus.

On à tous une chose pour laquelle nous sommes doués. Parce que nous aimons la faire et que nous la faisons depuis plusieurs années. Quoi que vous réalisiez pour gagner de l’argent vous ne le faites pas 24h/24 et 7jrs/7. Il vous reste du temps. C’est ce temps qui compte le plus. Pour sois bien sur, mais surtout pour les autres. Utilisez-le pour donner, partager, communiquer, échanger et partager. Rappelez-vous que votre savoir est une arme. Vous vous devez de l’utiliser. Non pas pour faire la guerre bien sûr, mais pour le transmettre. Vos dons et vos compétences ne sont utiles que si vous les utilisez. Apprenez à les partager et offrez-les aux autres. Vous avez des milliers de façons de le faire, seuls vous en avez la responsabilité.

Offrez à ce monde plus de générosité. Vous vous rendrez très rapidement compte des bénéfices et des impacts positifs qu’on les biens faits de partager et de donner aux autres. À votre tour d’être généreux. Commencez petit, à votre rythme, mais s’il vous plait aider ce monde en vous rendant utile et pas seulement à votre emploi. À votre tour de jouer dans la cour des gens heureux.

Avec joie,

Tes routines en voyages

Tes routines en voyages

Si tu écoutes les messies, rois du petit ponte, digne de notre olivier gourou…du développement personnel tu peux conserver toutes tes routines ou que ce soit partout dans le monde. Aussi et bien sûr si t’es blindé, voyage en Première et va en taxi d’hôtel en hôtel, à rythme fixe. Mais quand tu dors en tente, prends un vol a 4h00 du matin ou voyages en bus de nuit et changes de lieu tous les jours c’est chaud.

Alors quelles solutions avons-nous pour ne pas nous relâcher et divaguer, ou retomber dans ses anciennes et mauvaises habitudes en voyage.

Déjà, autorise-toi, et pardonne-toi évidemment, de digresser tes règles ! T’as le droit de te relâcher, de te laisser allez, de vivre ce temps de voyage. Par essence un voyage, mental ou physique, nous emmène vers d’autres horizons. Alors, laisse-toi aussi le plaisir d’y allez différemment. Change tes habitudes, oublie-les, prends-en de nouvelles. Mais reste conscient de ce changement. Que ce changement est éphémère. Qu’il soit juste une parenthèse avec ta réalité, ton quotidien et tes aspirations. On ne vit qu’une fois alors profites de cette seconde qui t’est offerte.

Ce n’est pas grave de se lever à une heure différente, de manger telle ou telle chose, de boire un coup, ou de ne pas faire sa méditation ou son sport quotidien. Juste reste conscient que lors de ce voyage tu t’autorises un autre mode de vie.

Il est cependant tout à fait possible de garder un socle de routine. Ou que tu ailles tu emmènes ta brosse à dents et l’utilise, j’espère. Ou que tu ailles, ou que tu sois et à n’importe quel moment tu peux facilement garder quelques habitudes. N’oublie pas que même en voyage tu t’emmènes avec toi.

Certes tes routines ne seront pas pratiquées comme à ton habitude, mais tu peux tout de même méditer un peu si tu n’as pas ton tapis. Tu peux lire un minimum autre part que dans ton fauteuil. Tu peux faire un peu d’exercice physique même sans ta corde à sauter. Bref tu l’auras compris, tu peux le faire différemment, mais tu peux le faire.

La base des voyages et d’allez explorer d’autres choses, de faire de nouvelle rencontre, de découvrir et se laisser allez. Alors, ose découvrir d’autre méthode pour gérer tes habitudes. Sois rassuré de te laissé allez, de ne pas être aussi discipliné qu’a ton habitude. Reste motivé et profite de ton voyage. Revoit tes pratiques et simplifient les, peut être qu’elles seront aussi un souvenir que tu ramèneras de ton voyage…

Avec joie,