Détox digital

Détox digital

Une impression de passer à côté de pas mal de chose qui nous entoure m’a poussé à lâcher mon smartphone et mon ordinateur. J’écris c’est ligne dans le train …. alors je vais profiter du paysage et je continuerais tranquillement la suite de cet article plus tard pour profiter du paysage, regarder les gens qui m’entoure, prendre le temps de me déplacer, sans me concentrer à autre chose… A plus donc…

Je reprends donc ce brouillon d’article là ou je l’avais laissé… par chance il n’a pas bougé, lui.

J’ai longtemps réfléchi sur cet article, moi l’inconditionnel du smartphone , professionnel du contact, écrivain à mes heures et fervent videur de batterie. Comment pourrais-je diminuer mon utilisation d’outil électronique et rester heureux. Ben facilement en fait. Il suffit d’un peu de discipline et de techniques simples pour diminuer ses heures sur la toile et réduire l’intense utilisation de son smartphone.

Pour mon smartphone. J’ai tout d’abord enlevé tous les raccourcis de mon écran d’accueil. Sauf quelques un comme Shazam, mon réveil, ma musique, prise de note rapide et mes contacts. Le reste est bien rangé dans l’interface du menu. Je n’ai donc plus le réflexe de consulter tel ou telle application par pur habitude ou regarder sans cesse si on m’a écrit un SMS ou un email. Le simple fait de mettre en place cette technique m’a petit à petit habitué à utiliser différemment mon smartphone. C’est à dire seulement quand j’en avais vraiment besoin. J’ai aussi tout simplement supprimé les synchros et mises à jour. C’est moi qui décide où et quand je fais cela. Et puis plus simplement je m’habitue de temps en temps à sortir sans. Une ballade ou juste allez acheter mon pain, je ne prends plus mon smartphonne.

En ce qui concerne internet. Un peu plus dure à se purger… on à une fréquence hallucinante à se balader sur la toile pour pas grand-chose. À faire des recherches inutiles ou bêtes. Alors je groupe. Je consulte et traite mes mails à heures fixes. Je fais plusieurs recherches en même temps après les avoirs écrites quelques part. Je perds du temps à lire des conneries de temps à temps, mais quand je l’ai décidé. Un très bon moyen de mettre cela en place fut d’allez m’isoler quelques jours dans un endroit de France ou je ne captais pas (oui oui cela existe). J’ai aussi été m’isoler aux Philippines c’était plus chouette j’avoue. En tout cas ces périodes de diète et de sevrage m’ont permis de relativiser et de revoir ma consommation digitale.

Je vous souhaite à vous aussi de vous offrir du temps sans la technologie. J’en suis fan et un utilisateur heureux. Mais soyez rassuré, cela fait du bien, de temps à autre, de se couper de ses produits chronophages. Faites-en des alliés, des partenaires, n’en devenez pas esclave.

Avec joie,

Comments are closed.